Les 5 conseils en or pour choisir son Home-Cinéma

Le home-cinéma est la solution la plus complète pour se créer une ambiance sonore à 360 degrés, que ce soit pour apprécier les dernières oeuvres du 7eme art, ou diffuser de la musique dans son salon de façon uniforme. 2.1, 5.1, 7.1, sans-fil, Bluetooth, Hdmi, optique... il existe tout un tas de fonctionnalités différentes pour des utilisations bien différentes aussi.

Cela rend autant plus difficile la tâche de choisir entre plusieurs modèles. Pour être sûr de ne pas se planter, mieux vaut avoir les idées claires sur ce que l'on cherche. Rien de mieux pour cela que quelques règles simples pour savoir si un modèle peut nous convenir.

Je vous propose donc ici mes 5 conseils en or pour bien choisir son home-cinéma.

meilleur home cinema

Les 5 règles :

Connaître le nombre d'enceintes nécessaires

Les home-cinémas arrivent sous diverse formes : 2, 3, 4, 6 ou 7 enceintes, 1 ou 2 caissons de basses... Il est important de avoir quel nombre d'enceintes convient pour la pièce où l'on prévoit d'installer le système. Les sorties arrières sont un vrai plus pour la spatialisation du son, notamment pour les amateurs de films. Il vaut mieux dans ce cas-là prévoir un 5.1 ou 7.1. Les 4.1 et 6.1 sont moins répandus, mais fonctionnent tout aussi bien.

Comparaison bose home cinema

Avec son Acoustimass 10, Bose propose un home-cinéma 10.1 !

Les 2.1 et 3.1 sont à privilégier pour les petites pièce ou si l'on a pas beaucoup de recul. Un système avec une voie centrale est un vrai atout lors de l'utilisation en mode cinéma, car elle est alors réservée pour les voix, ce qui apporte de la clarté aux dialogues.

Avoir les bonnes connexions

Si le système choisi va devoir s'incorporer dans un écosystème électronique qui est déjà existant, ce point est très important. S'il est voué à être installé en même temps que d'autres équipements comme un téléviseur ou un projecteur, un peu plus de liberté sera permise.

La compatibilité avec les autres équipements est indispensable pour que le tout fonctionne de façon harmonieuse. Cela passe tout d'abord par la connectique. Le plus courant est le Hdmi, qui équipe la grande majorité des barres de son. Il est très rare d'en trouver qui n'en sont pas équipées.

acheter home cinema

Avec plusieurs entrée Hdmi, le home-cinéma devient le centre de son salon, comme ici le Yamaha APKYHT2920BL.

Il faut tout de même surveiller sur les modèles à bas prix, où les fabricants font des économies là où c'est possible. Bien que le Hdmi soit prévu pour passer le signal vidéo, et que du coup on n'en voie pas l'intérêt ici, il est très intéressant de pouvoir utiliser la fonctionnalité CEC, qui permet de piloter plusieurs appareils ensemble. Grâce à ça, la barre s'allume automatiquement quand le téléviseur est mis en route. Idem pour l'extinction.

La connexion optique a longtemps été LE moyen de transmettre le son numérique, et certains home-cinémas le proposent, mais son débit de 1,5 Mbps est bien inférieur aux 5Mbps du Hdmi. Autant rester sur du Hdmi.

Pour le matériel plus ancien ou pour connecter des sources non-vidéo comme une platine vinyle, une prise RCA ou un entrée Jack sera la bienvenue.

L'encombrement autorisé

Il existe 2 types d'enceintes pour home-cinéma: les compactes et les plein-pied. Les premières sont faites pour être posées sur un meuble ou accrochées au mur, alors que les deuxièmes sont faites pour être placées librement au sol, et avoir les haut-parleurs à la bonne hauteur pour une écoute optimale.

acheter home cinema

Les enceintes hautes comme celles du Philips HTB5580 facilitent la mise en place du home-cinéma.

Le choix dépend fortement sur la disposition de la pièce. Pas d'inquiétude sur ce critère-là, il existe parfois une version compacte et une version pleine hauteur du même modèle, pour que ça ne soit pas déterminant sur le choix final. Les compactes restent tout de même les plus répandues.

La voie centrale est généralement la plus difficile à caser car elle doit être droit sous le téléviseur. Dans une configuration accrochée au mur c'est relativement simple. Lorsqu'elle doit être incorporé dans un meuble une petite partie de Tetris s'impose parfois...

Définir l'utilisation de son home-cinema

Le home-cinéma n'est pas exclusivement réservé au visionnage de films. Les modèles se veulent aujourd'hui de plus en plus polyvalents, avec des fonctionnalités Bluetooth pour la lecture de musique en streaming par exemple.

Pour le meilleur rendu musical, privilégier les enceintes avec des haut-parleurs de médiums les plus grand possibles, ceci afin de bien couvrir la gamme de fréquences sonores. Cette donnée est généralement fournie dans les caractéristiques techniques.

Lorsqu'on habite en appartement il est appréciable de pouvoir régler les basses de façon indépendante pour s'éviter des problèmes de voisinage.

Lire les avis des utilisateurs

Les meilleurs testeurs sont parfois les utilisateurs eux-mêmes. Grâce aux commentaires qu'ils laissent sur les fiches produit en ligne, il est très rapidement possible d'identifier les problèmes d'utilisation en situation réelle.

Un câble un peu court où un manque de vis de fixation murale n'est pas forcément mis en avant par un test "laboratoire" de journaliste high-tech. Il est intéressant d'avoir le récit de la part de quelqu'un qui a dû découvrir pour la première fois comment tout se branchait. Il est parfois possible de poser des questions aux personnes ayant le même produit chez eux, comme sur Amazon.


Conclusion

Avec ces 5 règles simples, il est possible de cerner son profil et d'éviter les pièges et déceptions lors de l'installation de son home-cinéma chez soi. On pourrait étendre cette liste et rentrer dans les détails pour prendre en compte plus de critères. Quelles règles verriez-vous y figurer?

Dans la même catégorie
No related posts for this content

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: